Le chèque énergie, coup de pouce pour les plus modestes !

Dispositif gouvernemental, le chèque énergie aide à payer les factures énergétiques. En 2019, il s’élargit : 5,8 millions de ménages percevront cette aide, contre 3,6 millions en 2018.

Le chèque énergie, qu’est-ce que c’est ?

Solidaire, simple et juste. C’est ainsi que se définit le chèque énergie, aide au paiement des factures d’énergie du logement pour les familles et personnes aux revenus modestes. Délivré par l’État, il est attribué selon les ressources et la composition du foyer. En 2019, le montant du chèque augmente, passant en moyenne de 150 à 200 euros. Calculé en fonction du revenu fiscal de référence et de la consommation d’énergie, la valeur du chèque varie entre 48 et 277 euros par an. Il permet de régler les dépenses de gaz, d’électricité, de fioul, de bois. Les usagers des réseaux de chaleur peuvent aussi payer leurs factures d’énergie grâce à ce dispositif.

Quelles démarches pour en bénéficier ?

Chèque énergie

Aucune démarche spécifique n’est nécessaire !

Il suffit de déclarer ses impôts, même en cas de revenus faibles ou nuls. En effet, c’est à partir de cette déclaration que les chèques sont émis. Au printemps, les usagers concernés reçoivent directement leur chèque énergie par la poste, à leur domicile et à leur nom.

Quels avantages ?

Le chèque énergie permet aussi de payer des travaux de rénovation énergétique, tels que l’isolation des murs, des planchers bas ou de la toiture, la pose de volets isolants, l’installation d’une chaudière à condensation ou à micro-cogénération... Ces travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié « Reconnu garant de l’environnement ». Pour trouver la liste de ces professionnels et les travaux éligibles, rendez-vous sur le portail faire.fr ou contactez le 0 808 800 700.

Comment l’utiliser ?

Une fois obtenu, le coupon sert à régler directement les factures auprès des fournisseurs d’énergie. Il est possible de l’utiliser pour payer en ligne des factures d’électricité ou de gaz naturel. Le chèque peut aussi être envoyé par courrier postal au fournisseur d’énergie. Il peut servir également à l’achat de combustible (fioul, bois, GPL…) directement auprès du fournisseur.

Bon à savoir !

Le chèque énergie a d’autres atouts. Pour les étudiants et les jeunes travailleurs, il peut être utilisé pour le paiement du loyer des logements-foyers. Pour tous, il ouvre droit à une mise en service gratuite d’un contrat de chauffage – électricité, gaz… — lors d’un emménagement.

En cas de coupure pour cause d’impayé, un abattement de 80% est effectué sur les frais de déplacement pour une remise en service. Enfin, les usagers en défaut de paiement n’auront pas à subir de coupure d’énergie durant l’hiver.